Quel matériau utiliser pour isoler les conduites d’eau chaude ?

isoler-les-conduites-d’eau-chaude

Le choix du bon type de matériau pour l’isolation de la tuyauterie pour l’eau chaude est primordial. En effet, les calories dégagées pourront faire baisser la performance énergétique de la maison. Voici quelques pistes que vous devriez explorer pour réduire au minimum la déperdition de chaleur.

Pensez aux différentes sortes de gaines isolantes

La gaine de mousse est un excellent choix avec un indice d’isolation équivalent à R-2. Cette matière composée de caoutchouc expansé convient pour la tuyauterie d’eau chaude dans le sous-sol. Il faudra l’éviter pour les pièces supérieures. En effet, une certaine odeur de brûlé peut s’en dégager. Cette émanation est souvent discrète, mais elle finira par importuner les personnes les plus sensibles. Une gaine à base de laine de verre sera plus appropriée. Son efficacité est de R-4, mais le prix constitue un véritable frein pour le grand public. Les particuliers sont encore rares à recouvrir l’intégralité de leurs conduites avec cette solution. Vous en trouverez dans les locaux commerciaux ainsi que les hôtels. L’esthétique est au rendez-vous. Puis, cette fibre synthétique reste inodore, même sous une forte température. Il faudra tout de même éviter d’acheter les produits bon marché. Ils craignent l’humidité et peuvent dégager du formaldéhyde. Ce composant de la colle pourrait être néfaste pour la santé humaine. Une autre option consiste à utiliser un ruban isolant. Ce genre d’accessoire se vend en grande surface. Il est accessible à toutes les bourses, mais devrait rester une solution d’appoint. Les experts en calorifugeage le réservent pour les coudes et les formes non géométriques difficiles à recouvrir.

Essayer les diverses mousses disponibles sur le marché

https://www.defi-energie.be/isolation-thermique-canalisations/ vous informe sur les différentes solutions pour isoler votre maison de manière optimale. Le site vous renseigne notamment sur les matériaux malléables proposés dans le commerce. Grâce à une grande souplesse, elles ont l’avantage de s’adapter aux formes courbées en toute aisance. Elles changent des manchots rigides, même si l’esthétique peut parfois laisser à désirer. C’est une raison de plus de confier la mission à un professionnel qui manipulera le matériau avec beaucoup plus de facilité. Le rendu visuel peut compter dans l’opération, surtout si la tuyauterie se voit par des clients ou invités. La laine de roche est couramment utilisée. Elle a la particularité d’être performante en termes de calorifugeage. Cela dit, la pose peut être technique et demande de la pratique. Il faudra recouvrir la matière d’une toile en PVC ou coton. Pour une grande maison, vous aurez besoin de toute une semaine pour emballer toutes les sections de la tuyauterie. La laine de roche se trouve dans la même catégorie. Il faut une épaisseur d’au moins 3 cm autour de chaque conduite pour éviter la déperdition de chaleur. Le calorifugeur doit faire de son possible pour parvenir à épouser les formes des tubes. Enfin, d’autres technologies d’isolation sont sur le point d’être testées. Le déroulement d’un équipement captant l’énergie dégagée figure parmi les options envisageables. Comportant quelques dangers en cas de mauvaise manipulation, cette démarche nécessite l’intervention d’un spécialiste.