Le mode de fonctionnement d’une pompe à chaleur

Les propriétaires français ont encore très peu de connaissances sur les pompes à chaleur. Cependant, qu’il soit utilisé comme système de chauffage ou comme système de climatisation, il présente de nombreux avantages. Mais est-ce que cet appareil convient-il à tous les ménages ? Comment fonctionne réellement une pompe à chaleur ?

Le rôle principal d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un appareil très simple qui se caractérise par sa capacité à s’adapter à toutes les situations. Le principe d’action est facile à comprendre et s’apparente à une boucle : il s’agit de récupérer la chaleur du sol, de l’air extérieur ou de l’aquifère pour restituer la chaleur vers l’intérieur.

Plus précisément, la pompe à chaleur fonctionne avec du réfrigérant, qui se condense à température ambiante et s’évapore à basse température. L’énergie ensuite produite par ces changements d’état peut être utilisée pour chauffer ou refroidir la maison. Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur est opposé à celui du réfrigérateur de notre cuisine selon les explications de la plateforme en ligne chauffagelacroix.be.

Le principe d’usage d’une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur s’apprécie par son accessibilité et sa facilité d’usage. Elle capte l’énergie de l’extérieur et ne nécessite ni mazout ni fioul pendant 90 % de la période de chauffage. Selon la région et la méthode d’installation choisie, l’appareil est généralement amorti en 3 ou 5 ans. La pompe à chaleur utilise la chaleur contenue dans le sol environnant, l’eau et l’air pour chauffer la maison.

Par conséquent, il existe de nombreuses combinaisons différentes de pompes à chaleur. Cela dépend de la source chaude extraite d’une source froide froide, puis renvoyée vers la source chaude. La source peut aussi provenir d’autres milieux. Les pompes à chaleur se présentent comme un moyen d’économiser de la chaleur et se classent parmi les sources d’énergie renouvelable.

Le mode de fonctionnement de la pompe

La pompe à chaleur composée d’un évaporateur, d’un générateur de compresseur et d’un condenseur remplace la chaudière traditionnelle au fioul ou au gaz :

Le réfrigérant capture d’abord les calories environnementales à l’extérieur de l’enceinte, puis passe d’un état liquide à un état d’ébullition. Son point d’évaporation est de -5 °C.

La vapeur ainsi produite est ensuite aspirée par le compresseur, comprimée et chauffée, puis envoyée au condenseur à haute pression

Le réfrigérant transférera alors ses calories vers le condenseur directement ou via un circuit d’échange d’eau. À son tour, le condenseur renvoie finalement la chaleur, de sorte que la chaleur retourne à la maison.

Le fonctionnement de la pompe requiert de l’espace à l’extérieur de votre domicile. L’espace doit être suffisamment grand pour accueillir des modules extérieurs qui captent la chaleur. Dans la même optique, votre maison recevra une unité intérieure, ou même plusieurs afin de dissiper la chaleur.

L’usage de ressources naturelles et gratuites peut économiser de l’énergie. En revanche, si l’hiver est rigoureux, un chauffage supplémentaire peut être nécessaire. Sur certains appareils, le principe de fonctionnement est inversé et la température peut être abaissée en été. Les calories sont ensuite absorbées dans la maison puis libérées à l’extérieur. Par conséquent, la pompe à chaleur est dite « réversible » et peut fournir un effet rafraîchissant confortable pour votre maison.